DCF: Chap 1

Table des matières|Chapitres suivant


Doomed to be Cannon Fodder:

Chapitre 1: Cruauté tyrannique, battu à mort


Après avoir été diplômée de l’université, Liu Yangyang a décroché un travail d’horticulteur pour un parc. Cela faisait maintenant 3 ans qu’elle avait ce poste, après avoir gagné la faveur de ses superviseurs en gardant la tête baissée et en faisant diligemment sa part. Déjà âgée de vingt-six ans, elle rejoignit rapidement les rangs des femmes délaissées destinées au célibat. Sa famille était anxieuse, arrangeant souvent des rendez-vous aveugles espérant que ça marche. En fait, aujourd’hui Yangyang devait assister à l’un de ces rendez-vous après le travail. Rien que d’y penser c’était incroyablement irritant.

Elle venait juste de finir de déjeuner et passait le reste de la pause pour siroter un jus de fruit et lire des romans sur son téléphone. Ça faisait maintenant trois jours qu’elle lisait un web novel particulier, The Escaped Consort of the Lord. Dans le roman, le protagoniste féminin se retrouvait souvent dans toutes sortes de problèmes inexplicables. L’intrigue était assez banale et mélodramatique. Cependant, la syntaxe était bonne et l’intrigue a commencé rapidement, capturant pleinement l’attention de Liu Yangyang.

L’intrigue atteignait son apogée aujourd’hui. Le protagoniste masculin avait finalement capturé son heureuse fiancé, mais elle avait posé un ultimatum, elle n’avait nullement l’intention de le partager avec un harem entier. Par conséquent, le protagoniste masculin a fait un grand nettoyage et renvoyé toutes ses épouses et concubines. Cependant, ces femmes vivant dans un luxe insouciant étaient profondément choqués par l’arrivé de cette calamité inattendue. Certaines ont pleuré lamentablement après avoir reçu la triste nouvelle. À la fin, ils ont tous étaient autorisés à rester après que leur belle-mère, la vieille madame, soit intervenu. Cependant, certaines femmes détestaient fortement le protagoniste féminin, et c’est ainsi que la voie de la vengeance commença.

Toutes sortes de poisons et une variété d’intrigue et de complots foisonnaient. Bien que le protagoniste féminin ait été une fille innocente et naïve, elle a réussi à tracer une voie à travers tous les obstacles épineux en comptant sur son bouclier – le protagoniste masculin ayant une capacité de bataille hors-pair. Aujourd’hui, l’un des personnages mineurs, une concubine qui n’avait même jamais tenue la main du protagoniste masculin, avait été exposé pour avoir comploté contre le protagoniste féminin. Le protagoniste masculin lui a ordonné de mourir pour donner l’exemple aux autres. La scène était extrêmement gore, totalement brutale, et était le point culminant de l’ensemble du livre.

Liu Yangyang était profondément immergé dans sa lecture et, tendit, distraitement la main vers une tasse d’eau. Cependant, elle a cogné dans le cactus sur la table à la place, et ses pointes impitoyables ont immédiatement perforé sa chaire faisant des trous sanglants. Elle fronça les sourcils en voyant des gouttes de sang couler sur ses doigts. Pour une raison inexplicable, les gouttes qui coulaient le long de ses doigts semblaient s’être gelé dans l’espace. Elle pouvait voir très clairement la trajectoire qu’elles allaient parcourir avant d’attendre la table. Ce n’est pas comme ça que la science fonctionne! Elle voulait cligner des yeux, mais ne pouvait pas les fermer du tout.

Quand une goutte de sang a finalement atterri doucement sur la table, la table avait complètement changé. Ce qui était à l’origine un bureau en faux bois bien usé s’était transformé en une table en palissandre. Cela ressemblait même à du bois massif. Ce type de table valait une fortune! Liu Yangyang cligna des yeux. Quand a-t-elle pris l’habitude d’être étourdie? Les environs semblaient se brouiller alors que sa tête tournait. Elle hallucinait, n’est-ce pas?

« Ah, Maîtresse Xiu, comment t’es-tu piqué la main? » Une voix résonna soudainement à l’oreille de Liu Yangyang. Cela l’effraya tellement qu’elle se releva brusquement et repris complètement ses esprits. Elle ouvrit les yeux d’étonnement. Ce n’était pas la salle de repos où elle avait passé trois ans! C’était une pièce décorée dans un style antique – Nan mais regardez-moi ça, qui décore leur maison comme ça? Combien d’argent cela a-t-il coûté?

Mais c’était juste la pièce – pourquoi la jeune fille marchait-elle aussi vêtue de vêtements anciens? Que se passait-il ici? Était-ce la transmigration mythique, le voyage d’une âme vers un autre royaume dont tout le monde parlait?

« Maîtresse Xiu, Maîtresse Xiu, qu’est-ce qui vous est arrivé? » La jeune fille, vêtue de vêtements d’autrefois, semblait très anxieuse. Elle a légèrement interpelée Liu Yangyang à deux reprises  avant de recevoir une réponse.

Le visage dd Liu Yangyang se crispa alors qu’elle balbutiait: « O-Où, où suis-je? »

La jeune fille éclata en sanglots effrayés, s’agenouillant sur le sol alors qu’elle répondait: «Maîtresse Xiu, s’il te plait … s’il te plait ne fais pas peur à ce serviteur! Qu’est ce qui t’es arrivé? »

Maîtresse Xiu? Serviteur? Suis-je dans les temps anciens? Liu Yangyang a bondi sur ses pieds. Elle avait besoin de confirmer sa théorie. Elle courut à l’extérieur, arrivant dans une petite cour. Elle débordait d’une présence antique avec un style classique entièrement à sa disposition. Au milieu de la cour se dressait un pavillon, convenablement meublé avec des tables et des sièges en pierre. Peu importe où elle regardait, Il n’y avait pas de câbles téléphoniques, de peinture fluorescente ni d’éclairage électrique ou de tout autre objet moderne!

Mon Dieu, elle avait vraiment transmigré! Il y a un instant, elle devait encore aller un rendez-vous aveugle prévu pour cet après-midi, c’était tout simplement trop soudain! Avait-elle atterri dans les temps anciens après avoir été piquée par un cactus? Qu’est-ce que c’est que cette méthode de transmigration bizarre ?? 1

Respirez profondément, restez calme, restez calme. Comme je peux venir ici, cela signifie qu’il y a un moyen de repartir. Je n’ai pas eu d’accident et je n’ai pas fait une chute dans les escaliers. Mon corps, là-bas, est en bonne santé, je suis sûr que je peux y retourner.

« Maîtresse Xiu, vous vous sentez mal? Voulez-vous que ce serviteur aille chercher un docteur? »La jeune fille en tenue ancienne se précipita de nouveau vers elle, son expression toujours frénétique.

« Maîtresse Xiu? » Elle semblait avoir déjà entendu ce nom. Elle a dit inconsciemment, « Bai Xiangxiu? »

« Qui a-t’il, Maîtresse Xiu? Quelque chose ne va pas avec votre honorable nom? » Demanda la jeune fille, des larmes encore fraîches étalées sur son visage.

« Xiaoshi? » Liu Yangyang était sur le point de pleurer. Elle regarda la jeune fille, espérant qu’elle renierait ce nom. Cependant, l’autre hocha la tête, son visage exprimant la peur.

Bon sang, c’est ma chance! De toutes les personnes à transmigrer, elle avait transmigré dans le corps  de Maitresse Xiu, qui finit battu à mort! Elle voulait pleurer, mais elle n’avait pas les larmes pour le faire. Elle a perdu toute son énergie alors qu’elle s’effondrait sur le sol. Xiaoshi a continué à pleurer, irritant Yangyang. Elle baissa la tête par résignation. « Eh, Xiaoshi, peux-tu arrêter de pleurer? »

« Mais ce serviteur a peur, Maîtresse Xiu agit étrangement ! » Xiaoshi n’avait que treize ou quatorze ans. C’était normal qu’elle ait peur.

« D’accord d’accord. Je vais bien … mais aide-moi d’abord. « Liu Yangyang a tendu la main. Elle aussi voulait pleurer, mais elle n’avait même pas la force de le faire. Xiaoshi souleva précipitamment sa maîtresse et l’amena au lit pour qu’elle(LY) s’asseye. Le lit était assez dur. Bien qu’il y ait quelques couvertures empilées dessus, ce n’était toujours pas aussi confortable qu’un matelas.

«Maîtresse, prends de l’eau.» Xiaoshi offrit une tasse d’eau, et pris un mouchoir pour essuyer ses propres larmes après que sa maîtresse ait accepté la coupe. Apres avoir bu de l’eau, Liu Yangyang fini par se calmer. Sa priorité numéro 1 était de restructurer le complot afin qu’elle ne soit pas battue à mort. Toute méthode de mise à mort serait parfaite, mais celle-ci était particulièrement tragique. Immédiatement, elle se sentit extrêmement déprimée quand elle se rappela ce qui était écrit dans le roman.

«Est-ce que quelque chose d’intéressant s’est passé dans le domaine aujourd’hui?» Le temps était éphémère dans le livre, alors elle ne pouvait l’identifier qu’à  partir des événements du roman.

« En réponse à Maîtresse Xiu, tout le monde est occupé avec l’organisation et la préparation du nouveau domaine pour l’anniversaire de la vieille madame. Nous sommes très occupés, donc rien de nouveau n’est arrivé. « Xiaoshi a eu une peur bleu, mais elle pouvait finalement pousser un soupir de soulagement maintenant que sa maîtresse était revenue à la normale.

L’anniversaire de la vieille madame devait encore arriver. Cela signifiait que moins d’un mois s’était écoulé depuis que le chef masculin avait reçu le titre de prince. Il venait de rentrer du champ de bataille. Dieu merci. La femme vedette n’avait pas encore fait son apparition, et Liu Yangyang avait encore du temps avant de rejoindre l’autre monde. Tant qu’elle ne créait pas de problèmes ou ne se mettait pas en colère, elle pouvait peut-être vivre tranquillement sa vie en gardant constamment la tête baissée. Tant qu’elle reste en vie, il y aura toujours un moyen de retourner dans son monde d’origine.

Elle agita sa main et parla avec le comportement approprié à  son statut de maîtresse. « Vous êtes congédié. Je n’ai pas besoin de tes services ici. »

Liu Yangyang avait appris à prendre soin d’elle-même depuis toute petite. Elle n’aimait vraiment pas avoir quelqu’un qui attendait pour sa main ou son pied, lui distribuant de l’eau et arrangeant ses vêtements. Elle n’était pas une enfant!


  1. Les méthodes «habituelles» consistent à être frappé par la foudre ou par un accident horrible.

Table des matières|Chapitres suivant

2 commentaires Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s