NPSMWD: Chap 1

le

Table des matières|Chapitre Suivant


Besoin de demander 7 hommes en mariage que faire !?

Chapitre 1: Chu Mu Yun


Le soleil paresseux de l’après-midi brillait à travers la mince fenêtre de verre, éclairant l’appartement à thème noir et blanc, la faible couche de lumière ajoutait une douce chaleur à cette grande pièce presque vide.

Dans le salon, au-dessus de la table basse noire, se trouvaient plusieurs magazines financiers, et sur le canapé en cuir gris deux T-shirts pour hommes étaient posés, la marque négligemment exposée montrait que le prix était tout sauf bon marché.

A gauche du canapé était une plante en pot rare et précieuse, avec un feuillage délicat, et une belle forme, mais il est dommage qu’en raison de la négligence du propriétaire, elle s’est affaissée avec un air d’épuisement.

Au-delà de la plante en pot est une salle de gym entièrement équipée, par rapport au salon désert, les objets de cette salle ont souvent reçu la « faveur » du propriétaire, en particulier le tapis roulant, il était même taché par la sueur, montrant clairement qu’il venait d’être utilisé.

À côté de la salle de sport se trouve la salle de douche, le bruit de l’eau tombant sur le sol tel des gouttelettes de pluie a cessé, la porte vitrée s’ouvrit et apparut, sortant de la brume chaude, un très bel homme.

L’eau dégoulinait de ses courts cheveux mouillés, sous le front lisse est une paire d’yeux de phénix étroits et longs, un nez droit, une paire de lèvres légèrement minces, et une excellente ligne de cou, suivit d’une clavicule saillante, ci-dessous est un buste ferme et robuste, tannée comme la couleur du blé, et les muscles abdominaux clairement distincte ainsi qu’une paire de longues et minces jambes, les gouttes d’eau qui n’avaient pas été complètement essuyées rendaient le corps masculin extrêmement sexy.

Il secoua ses cheveux et enroula la large serviette autour de sa taille, ses doigts minces levant avec habitude une cigarette, après l’avoir allumée il la tenait sur le côté de sa bouche, et répondit au téléphone qui vibrait constamment.

« Hey. » La voix est sauve et juste comme son propriétaire, un soupçon d’un ton détendu accompagnait la voix rauque, il était étonnamment moqueur.

Au moment où la personne de l’autre côté du téléphone entendu cette voix, il failli fondre en larmes: « Frère Chu ! Vous avez fini par décrocher! Vous êtes enfin apparu! Ahh je vais devenir fou ! »

Chu Mu Yun leva légèrement la main, éloignant le téléphone de son oreille, il attendit que le hurlement de la personne s’arrête avant qu’il ne dise paresseusement: «Avant, j’étais au Sénégal pendant quelques jours, le signal n’est pas bon. »

Après avoir entendu ses mots, Petit Zhang s’exclama immédiatement de surprise : « Sénégal ?? Frère Chu, y es-tu allez pour participer au rallye automobile ou pour traverser le Sahara? »

Chu Mu Yun répondit avec désinvolture: « J’ai essayé un peu des deux. »

Le petit Zhang de l’autre côté de l’appareil prit une profonde inspiration: « Je me rends, Je me rends ! »

Chu Mu Yun fit tomber les cendres de sa cigarette et ajouta : « Que puis-je faire pour toi? »

C’est seulement maintenant que le petit Zhang se rappela son propre travail, immédiatement il hurla : « Ah frère Chu! La compagnie cinématographique Hua Teng a déjà offert jusqu’à huit chiffres, la porte du département des droits d’auteurs de Jinjiang est sur le point de tomber suite à leurs visites constantes! Ils mettent vraiment tous leurs cœurs pour acheter « Demon Realm » (Royaume des démons)! Pourquoi ne renonces-tu pas, pourquoi tu ne le vends pas! Des tonnes de gens veulent en faire une série télévisée, même dans leurs rêves! Et en ce moment, on vous offre même directement un film, et ils voulaient même en tourner plusieurs en une seule fois, c’est pratiquement le commencement d’une nouvelle légende! « 

Comparé à enthousiasme de la personne au bout du fils, il n’y avait même pas une once d’excitation dans la voix de la personne impliquée, Chu Mu Yun: « Pas vendre, je ne suis pas intéressé à en faire un film. »

Petit Zhang était vraiment prêt à s’agenouiller à ce stade: « Pourquoi! Ils ont trouvé des réalisateurs de premier ordre, et une série de top stars, c’est définitivement une super équipe, certainement …… »

Avant même qu’il ait fini sa phrase, Chu Mu Yun répondit: « Ça n’a aucune signification éducative, en faire un film apportera juste le désastre aux gens. »

Petit Zhang fut stupéfait par sa réponse, il ne pouvait pas s’empêcher de demander: « Comment pourrait-il n’y avoir aucune signification éducative, Un tel protagoniste passionné! Une telle énergie positive! Une telle motivation! »

Chu Mu Yun ria: « Es-tu sûr que le public est là pour voir le protagoniste et non pas les méchants? »

Petit Zhang se raidit et ne parla plus.

Chu Mu Yun jeta un coup d’œil à l’heure, il ne voulait pas en parler plus: «D’accord, si tu as l’intention de continuer, tu peux t’arrêter, je n’ai aucun intérêt. »

Dès que le petit Zhang a vu qu’il allait raccrocher, il a rapidement crié: « Frère Chu! C’est pas grave si vous ne vendez pas, parlons de votre nouveau travail!  Ça fait déjà trois mois que « Demon Realm » est fini, avez-vous pensé à écrire un autre roman? Vos lecteurs sont en attente! »

Chu Mu Yun répondit sans même y penser: « Je n’ai pas de tels plans en ce moment. »

Si le petit Zhang était devant lui, il finirait probablement par étreindre directement ses cuisses: « A-Chu, pour l’amour de Dieu, écris juste un peu! L’argent, l’argent, tout est question d’argent! »

Chu Mu Yun tapota sa cigarette sur le cendrier en cristal noir, et répondit: « Je ne manque pas d’argent. »

Le petit Zhang était sur le point de pleurer: « Qui se plaindrait d’avoir trop d’argent …… »

Chu Mu Yun s’éloigna, tout en cherchant quel vêtements mettre, il ajouta: « Si je voulais vraiment de l’argent, pourquoi écrire un livre? N’est-ce pas plus profitable pour moi de retourner à Holler? »

Cette phrase fit sentir au petit étudiant Zhang son impuissance.

Il ne pouvait plus rien ajouter, depuis que Jinjiang Literature City a ouvert une nouvelle catégorie qui s’adresse aux hommes, il avait laissé son CV (curriculum vitae) et était devenu rédacteur en chef pendant quatre ans, il a soulevé d’innombrables auteurs, mais pas une fois il n’aurait pensé qu’un tel dieu lui serait assigné.

C’était la première fois qu’il écrivait, un livre intitulé « Demon Realm » fut publié silencieusement sous Jinjiang Literature City, mais personne n’aurait pensé qu’il deviendrait un dieu avec une seule histoire, il lui a fallu seulement un an pour devenir le pilier de la catégorie des sélections masculines [mens’ picks category?] de Jinjiang, on pourrait appeler ça un miracle.

En y repensant, le cœur de Zhang Ren était rempli d’admiration et il voulait même lécher ses bottes.

Ce grand dieu est un vrai gagnant dans la vie!

1 mètre 85 de haut, il avait le corps d’un mannequin, et il était même né avec un superbe visage, il ne savait pas combien d’âmes seraient volées avec un simple haussement de sourcils.

…… Pour naître avec une telle apparence charmante, même s’il était difficile à gérer, il était encore extrêmement doué.

Avant d’écrire, il était un haut dirigeant de la Holler Group company faisant partie du top 100 mondial des sociétés, il avait un brillant avenir, son salaire annuel était si élevé que sa main pourrait être fatigué de le prendre (jeu de mot: élevé/haut, il doit tendre le bars pour l’attraper), tant qu’il continue, il pourrait, à tout moment, entrer dans la Liste Forbes.

Cependant …… Il a quitté son travail désagréablement, sa raison étant: Je veux prendre un peu de temps pour écrire un roman.

Putain de Dieu! Il était capricieux au point qu’il avait perdu tous ses amis!

Petit Zhang fixait le téléphone ayant déjà été raccroché, son humeur extrêmement compliquée: s’il le comparait avec d’autres personnes, alors il aurait vraiment du mal à vivre! [?]

Chu Mu Yun n’a pas éteint son téléphone, il fit plutôt défilé ses contacts ignorant un tas de noms, et fini par s’arrêté sur « 7.31 ».

Petite Song? Chu Mu Yun réfléchit un instant, et se souvint vaguement d’un jeune garçon qu’il avait rencontré dans un bar au Sénégal, il était plutôt joli, la peau pâle, la taille élancée, mais le point principal était qu’il était très ouvert au lit.

Après avoir passé une bonne demi-semaine dans le désert, Chu Mu Yun souhaitait encore se détendre un peu.

Il a cliqué sur le nom de la personne, et l’a appelé, après environ deux sonneries, une voix croustillante tinté d’une agréable surprise répondit à l’appel: « Frère Chu? Je pensais que tu ne me contacterais plus! « 

La voix de Chu Mu Yun était grave et particulièrement séduisante: « Es-tu libre ce soir? »

Le jeune homme de l’autre côté prit une profonde inspiration et parla avec enthousiasme: « Oui oui oui! » Même s’il était occupé, il devait y aller! Un homme d’une tel qualité, vous pourriez en rencontrer un mais vous ne pourriez jamais souhaiter en avoir un!

Il était beau, généreux, doux et tolérant, et le meilleur s’était qu’il avait un grand paquet (package) et une bonne habilitée [NT: ( ͡° ͜ʖ ͡° ) ] … En repensant à cette nuit là, même après un bon demi-mois Petite Song sentait encore son visage rougir et son rythme cardiaque accélérer! Il pensait qu’ils ne rentreraient plus jamais en contact, il ne pensait pas qu’il pourrait encore faire un autre tour, comment pourrait-il ne pas y aller?

Chu Mu Yun a ri: « J’ai réservé une table chez Yard ce soir, prenons un repas ensemble. »

Quand le petit Song entendit ça, il devint encore plus excité, un restaurant trois étoiles, il est vraiment putain de généreux!

Chu Mu Yun s’est habillé, pris ses clés de voiture, et parti.

A ce moment-là, peu importe quoi, Chu Mu Yun n’aurait jamais pensé qu’il ne reviendrait jamais dans cette appartement où il avait vécu seul pendant six ans.

Au moment où la collision s’est produite, Chu Mu Yun compris qu’il allait définitivement mourir.

Mais dans ce champ de ténèbres, sa conscience n’avait toujours pas disparu, et après avoir longtemps erré, il ouvrit soudainement les yeux.

Avant qu’il puisse se concentrer sur son environnement, il fut stupéfait par le flot soudain d’informations lui traversant l’esprit.

Il n’est pas mort ……

Mais il a, en fait, quitté son monde.

…… Cet endroit est le « royaume des démons » (Demon Realm), mais comment aurait-il pu entrer dans son propre roman?

La scène devant ses yeux était vraiment terrifiante, les magnifiques bâtiments aussi beau que du jade sculpté étaient brûlés par un feu, et devinrent une terre de ruines, la puanteur piquante du sang ainsi que l’odeur de brûlé dense remplit l’air, suite au feu intense, l’endroit était devenu horrifiant, déformé, et la scène ressemblait à la fin du monde.

Chu Mu Yun n’était pas une personne choyée et gâtée, mais à ce moment il était légèrement effrayé quand il regarda cette scène, il était dans une sorte de transe.

Il était stupéfait à cause de cet enfer sur terre, et c’était aussi dû à la surprise de ce changement soudain.

Alors qu’il était toujours stupéfait, il pouvait distinguer une silhouette très floue se rapprochant de lui.

L’homme était vêtu de délicates robes bleu clair, couvert d’une robe de soie brumeuse, ses cheveux noirs et ses manches flottaient dans le vent, suivant ses pas lents, sa beauté était comme un esprit sous la lune, ça ne collait pas avec la scène infernale devant ses yeux.

Il s’arrêta devant Chu Mu Yun, et se pencha légèrement, sa paire d’yeux gris clair sur son visage d’une élégance sans pareille contenait une douceur qui pouvait noyer une personne, sa voix était également agréable à l’oreille: « Viendras-tu avec moi? Je deviendrai ta famille, ton père. « 

Dans cette mer infernale de sang, une telle beauté brillant comme la lune, disant des mots si émouvants, il était possible que personne ne puisse le rejeter.

Toutefois……

Le visage de Chu Mu Yun était pâle.

Deux mots dégringolèrent dans son esprit:

Mo Jiu Shao.

Quand moi, votre père, je t’ai mis au monde avec des goûts si horribles, je ne m’attendais vraiment pas à en faire personnellement l’expérience.


NT: En fait, je suis trop contente de traduire ce roman parce que je le « découvre » en même temps que vous parce qu’à la base je l’ai lu en chinois avec Google traduction. Du coup, je découvre pour la première fois la version anglaise qui est franchement beaucoup plus compréhensible. Aussi, j’essaye de traduire le plus fidèlement possible mais il arrive qu’une fois traduit mot à mot ça ne veuille rien dire ou sinon c’est vraiment désagréable à lire donc, dans ces cas là, je me dois de modifier certaines phrases, désolé. (◍•ᴗ•◍)❤

Lorsqu’il y a ceci: [?], c’est parce que je traduis mot à mot mais je ne comprends pas trop ou ne sais pas comment le modifier pour le rendre plus compréhensible donc si vous avez des idées je suis preneuse.

Ps: S’il vous plait, étant donné que je débute dans le traduction de roman, n’hésitez pas à me dire où sont les fautes (il doit y en avoir beaucoup car je suis pas doué pour me relire) et si vraiment c’est horrible, dite le moi car je ne souhaite pas massacré mon bébé.

Pps: Au fait, j’aimerai votre avis, est-ce que je garde Petit Zhang et Petit Song (Little Zhang/Little Song en anglais) ou je change en Xiao Zhang et Xiao Song, diminutif affectif chinois qui est à l’origine du mot petit devant les prénoms ? Personnellement, je me sens plus à l’aise avec Xiao, c’est pour ça que je demande.


Table des matières|Chapitre Suivant

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s