HDS: Chap 4: IV

Précédent | Table des matières | Suivant


Charlton a démarré avec colère l’équipement de contrôle d’onde cérébral. Shang Ke sentit seulement une douleur atroce venant de sa tête avant qu’il ne perde conscience. En même temps, la pièce est soudainement tombée dans l’obscurité la plus totale.

Tout le monde  commença à s’agité, ignorant ce qui se passait. Ils n’ont pas remarqué, dans l’obscurité, plus d’une douzaine de personnes ont utilisé la confusion pour quitter tranquillement la pièce.

A ce moment-là, la corne de bataille sonna silencieusement !

Le tourment qu’avait subi Cage ne découraga pas les rebelles résolus, au contraire il suscita leur volonté de se battre. Leurs yeux brillaient tel deux feux ardents, étincelants et éblouissants dans l’obscurité.

Curse, va mourir!

Ces trois mots se transformèrent en une grande puissance qui alimenta le cœur de tout le monde. Tel une bête féroce qui s’apprêtait à bondir, ils étaient prêts à engloutir le mal à tout moment.

L’apparition de Shang Ke et sa persévérance ont non seulement détourné l’attention du moniteur, mais cela a aussi permis aux rebelles de renforcer davantage leurs conviction. Grâce à ça, ils ont pris cinq heures de moins pour prendre le contrôle du cerveau intellectuel. Pendant ce temps, la personne dont il était question n’en avait pas du tout conscience.

L’opération des révolutionnaires était comme une averse, engloutissant rapidement et violemment toute la hiérarchie du régime.

Au moment où Ravel pris le contrôle de la situation, sept heures s’étaient déjà écoulées.

Il est allé à la salle d’interrogatoire personnellement, et sans se soucier des taches de sang sur le corps de Shang Ke, il l’a pris soigneusement et l’a sorti de la salle des prisonniers qui l’avait tourmenté plus que nécessaire.

Les os des membres de Shang Ke étaient complètement brisés et son corps était recouvert de sang. Il n’y avait pas une seule zone où sa peau était intacte, et seule cette « Fleur du ciel rouge flamboyant » continuait à s’épanouir diaboliquement sur son torse. Elle avait la capacité d’enchanter les autres, les rendant incapables de détourner les yeux.

Quand les soldats ont vu l’état tragique de son corps couvert de blessures, ils ont tous montrés des expressions de choc et d’admiration. Ils étaient incapables d’imaginer quel genre de souffrance il avait enduré, et comment il avait réussi à persévérer aussi longtemps.

Avec une conscience très faible, Shang Ke sentit beaucoup de gens bouger autour de lui. Ils essayaient surement de le sauver, mais il voulait vraiment leur dire que ce n’était pas la peine de s’inquiéter à ce sujet, et permettaient lui de s’en aller facilement.

Alors qu’il était perdu dans ses pensées, sa conscience commença à redevenir brumeuse, et il entendit une voix très faible à son oreille.

« Comment est-il? » Ravel regarda le Docteur Banny.

Le docteur Banny soupira: «Ses os brisés peuvent guérir lentement, et même si cela influence quelque peu sa vie quotidienne, au moins, il ne sera pas complètement paralysé. Ce qui est vraiment troublant, c’est le venin dans son corps. Si c’était juste un ou deux types, alors nous avons quelques moyens de le traiter. Mais pour douze types … Je peux seulement dire que le fait qu’il soit encore en vie est déjà un miracle.»

Ravel demanda d’une voix basse: « Combien de temps lui reste-il? »

« Peut-être demain, ou le lendemain. Bref, ça ne sera pas long. « 

Ravel se retourna silencieusement avant de commander: «Utilise tous les moyens possibles pour alléger sa souffrance, afin qu’il puisse vivre confortablement ces quelques jours.»

Banny sourit amèrement, « Malheureusement, je ne peux rien faire pour ça non plus. J’ai peur qu’avec la condition actuelle de son corps, même si c’était l’anesthésique le plus léger, il y a le risque qu’il perde la vie. Dans le peu temps qui lui reste, il devra continuer à supporter la douleur. » Après une pause, il ajouta, « Je propose que nous le laissions partir. Comparé à vivre dans la douleur, la mort serait un soulagement pour lui. »

Un éclair de douleur passa dans le regard de Ravel, et il dit à Banny: «Il a persévéré jusqu’à présent, pas seulement pour mourir, mais pour voir la destruction de Curse de ses propres yeux. En tant que tel, peu importe combien c’est douloureux, je crois qu’il ne choisirait pas de partir sans connaître la fin.»

Si Shang Ke était capable d’entendre ces mots, il crierait certainement, Non, je n’ai aucun intérêt à assister à la destruction de Curse. Donnez-moi une mort rapide!

Quand Banny repensa aux amères expériences de Cagé, il acquiesça aux mots de Ravel.

« Si c’est le cas, alors Sire, vous devez vous mettre au travail rapidement. Battez-vous pour le Jeune Maître Cagé, afin qu’il puisse voir un nouvel empire avant de mourir. « 

Ravel hocha la tête et laissa une phrase derrière lui «prend soin de lui» avant de partir à grands pas.

Quand Shang Ke reprit conscience, il se retrouva allongé dans une pièce spacieuse et lumineuse. Ses blessures avaient déjà été prises en charge, par conséquent tout son corps était recouvert de bandages. Excepté son cou, il ne pouvait rien bouger d’autre.

Il n’est pas encore mort? Shang Ke était choqué. Ne lui dites pas que la mission n’était pas complète ?!

【Mission accomplie. Le temps de détention est de 15 jours.】La voix du Système résonna dans son esprit.

Pourquoi doit-il être détenu pendant 15 autres jours?

【Si l’Hôte survit à la mission de mort imminente, le Système donnera différentes quantités de temps de détention. Pendant cette période, il est possible de rencontrer plus de missions. Pour chaque mission supplémentaire accomplie, la récompense sera augmentée en conséquence. Si l’hôte accomplit trois missions de mort imminente et ne meurt toujours pas, alors l’hôte peut choisir de rester dans le monde actuel sans responsabilités ni restrictions, et vivre sa vie comme bon lui semble.】

A quel point doit-il être déprimé pour traîner ce corps à moitié paralysé et choisir de vivre librement dans ce monde? Le libérer de la vie serait plus approprié! De plus, il devra accomplir trois missions de mort imminente. Une seule mission lui avait déjà fait souhaiter qu’il soit mort, et il devait le faire trois fois de plus?

« Vous êtes réveillé. » A ce moment, une voix basse l’interrompit dans sa réflexion. Immédiatement après cette voix, il a vu un grand homme marcher lentement vers son lit.

« Bonjour, je suis Ravel. » L’expression de l’homme était grave et sévère, mais ses yeux étaient très doux.

Shang Ke hocha la tête vers lui. Sous le rappel du système, il a appris qu’il était le personnage principal de ce monde et le futur souverain de l’empire.

Ravel s’assit à son chevet et lui dit: « Nous avons déjà acquis la victoire. Le temps restant sera utilisé pour déraciner les derniers vestiges restants du pouvoir de Curse, un à un. « 

Shang Ke sourit, exprimant qu’il était très heureux. L’autre a expliqué que ce frère (SK) n’a pas été torturé pour rien, alors s’il te plaît ne soit pas imprudent lors de ton nettoyage.

Quand il ouvrit la bouche pour parler, il découvrit que sa gorge était incapable de produire un seul son.

Quand Ravel a vu cela, il a expliqué: « Vos cordes vocales ont subi de graves dommages. Je crains que vous ne puissiez pas faire de son pour l’instant. « 

Le docteur Banny lui avait dit: « « Cruse. Va. Mourir. » étaient les derniers mots de la vie de cet enfant.»

Ravel observa tranquillement le garçon sur le lit après lui avoir parlé de son état actuel, et découvrit que la peur et la douleur qu’il attendait n’étaient pas là. Au lieu de cela, le garçon lui a donné un doux sourire. Bien que son aspect fût hagard, ces yeux vert foncé brillaient comme deux pierres précieuses.

Le regard de Ravel s’obscurcit, et il parla d’une voix douce qu’il n’avait jamais utilisée auparavant: « Cagé, à l’avenir je prendrai personnellement soin de toi. S’il vous plaît, donnez-moi encore quelques jours, et je vous ferai certainement voir un nouvel empire. » Ne quittes pas ce monde si vite, et restes à l’arrière pour partager ce bonheur avec moi.

Excepté hocher la tête, que pouvait faire Shang Ke de plus? En tant que personnage principal, pour une affaire aussi insignifiante que gouverner le monde, n’a-t-il(R) pas juste besoin d’étendre sa main pour qu’il(SK) l’attraper?

Plu-tard, Ravel a vraiment respecté ses mots à l’extrême. Peu importe à quel point il était occupé, il prenait toujours trois à quatre heures de son temps pour accompagner Shang Ke, changer ses pansements, le nourrir, le nettoyer, et ainsi de suite. Il a accompli chaque devoir avec un soin méticuleux.

En réalité, Shang Ke n’a pas compris ses actions du tout. Bien qu’il se soit montré plutôt remarquable sous la torture, cela ne suffisait pas à ce que le futur boss de cet empire le valorise autant, non?

Shang Ke ne savait pas qu’il était déjà devenu le héros de tout l’empire. Sa vidéo d’interrogatoire a stupéfié d’innombrables personnes, et il a été salué comme étant le «plus beau martyr du monde». Il a fait preuve d’une volonté tenace, tenant fermement à ses croyances, même sous le tourment cruel de l’ennemi.

Surtout sa dernière ligne de « Cruse, va mourir ». Qui savait exactement combien de personnes ont craché du sang à cause de cette ligne?

Il était comme un Phoenix baignant dans le feu, même criblé de blessures, il continuait à se battre malgré tous les revers qu’il avait subis.

Lorsque le diagnostic de Cagé a été annoncé et diffusé en ligne, il y avait d’innombrables personnes qui pleuraient et se lamentaient pour lui, et cette insulte sur son corps est devenue un sceau de guerrier.

Un jour passa, deux jours passèrent, trois jours passèrent … Le docteur Banny l’avait d’abord jugé pour ne vivre que deux jours, mais plus le temps passait, plus il devait réviser à plusieurs reprises son diagnostic. Le corps de Cagé était évidemment extrêmement faible, et pourtant il persistait à vivre.

Banny n’avait d’autre choix que d’admettre que la vitalité de certaines personnes était trop forte. Ce n’était pas étonnant qu’il puisse prendre tant d’heures de torture. Même Banny était incapable de déterminer combien de temps ce garçon allait vivre maintenant.

Le sixième jour, Ravel est arrivé à son heure habituelle pour visiter Shang Ke.

Quand il est entré dans la chambre du malade, il a vu que l’autre était concentré sur une vidéo. Ravel regarda l’écran et vit qu’un programme gastronomique était en cours.

«Y a-t-il quelque chose que tu souhaites absolument manger?» Lui demanda Ravel.

Shang Ke acquiesça rapidement.

Ravel ouvrit un menu de nourriture gastronomique sur l’écran, et a feuilleté chaque image pour que Shang Ke regarde.

« Tant que la nourriture n’est pas trop stimulante, vous pouvez le goûter. Vous ne pouvez pas trop manger.  » [1]

Shang Ke sourit gaiement, son sourire agissant comme un rayon de soleil et dispersant la morosité qui entourait le corps de Ravel. Son humeur s’est également grandement améliorée. Plus il entrait en contact avec ce garçon, plus il semblait spécial. Si sa ténacité et sa volonté étaient ce qui avait d’abord attiré son attention, alors c’était maintenant sa personnalité optimiste et gaie. Ravel était très clair sur la façon dont il endurait la douleur chaque jour. Même le médecin avait déjà abandonné, et pourtant il ne l’a pas fait, et a résisté à la douleur.

Ravel n’avait jamais autant aimé une personne auparavant. Seulement le garçon devant  lui pouvait devenir son exception.

La vie de Shang Ke ces derniers jours était plutôt satisfaisante. Avec la réduction de la douleur de 50% toujours en vigueur, ce n’était pas aussi douloureux que les autres l’imaginaient.

Shang Ke ne pouvait qu’exprimer son silence la dessus.

Le huitième jour, un nouveau visiteur est venu dans sa chambre de malade. C’était Gabriel, le fils adoptif d’Utrecht et le frère aîné de Cagé.

Shang Ke avait presque oublié l’apparence de cette personne puisqu’il n’avait jamais comparu devant lui.

Cependant, il n’aurait pas d’importance s’il avait oublié, puisqu’il allait mourir dans quelques jours.

Gabriel s’approcha de son lit et le regarda avec arrogance.

Au moment où Shang Ke a vu son attitude de l’autre, il savait que l’autre partie n’avait pas de bonnes intentions!

« Cagé, ça fait longtemps, » railla Gabriel, « Quand tu t’es faufilé, tu n’as probablement jamais prévu que tu finirais comme ça, non? »

Shang Ke le regarda calmement.

« Comment était le goût de la torture? » Gabriel plaça ses mains de chaque côté de Shang Ke et sourit froidement, se moquant, « Regarde-toi maintenant, luttant à la porte de la mort. Vraiment pitoyable. Sais-tu que tes jours sont comptés? »

Frère, ressens-tu vraiment le besoin de pavoiser devant quelqu’un qui va mourir? C’est vraiment en dessous de ton statut.

«Tu m’as toujours regardé de haut et tu m’as ordonné de me conduire comme un serviteur. Cependant, la fortune va et vient. Tu es sur le point de mourir, et je vais hériter de la famille et de ses honneurs. « Gabriel a révélé un sourire suffisant et a dit: » Je devrais te remercier pour ton sacrifice. « 

Mon Dieu! S’il était vraiment Cagé, il serait probablement irrité au point de cracher du sang. Il avait souffert de la torture, et même mis sa vie sur la ligne, mais à la fin, cela ne servait qu’à aider ce loup ingrat.

Cependant, ce qui a rendu Shang Ke vraiment en colère était ce qui s’est passé après. Gabriel se leva brusquement, leva la main et le gifla.

Le son «pa» résonnait dans la pièce, et bien qu’il n’ait ressentit qu’un léger frottement grâce à la réduction à la douleur, ce n’était pas son visage qui était blessé, mais sa fierté.

Shang Ke le regarda furieusement. Ce gars, ne savait-il pas qu’il y avait des caméras dans cette chambre? Où as-t ‘il trouver le courage pour faire ça?

Gabriel semblait savoir ce qu’il pensait et rit. « Ne t’inquiétez pas, j’ai un dispositif d’interférence sur moi. Les événements qui se sont produits au cours des dernières minutes ne seront pas enregistrés. « 

Donc, il était vraiment venu préparer.


Notes de bas de page

[1] Épicé, piquant, etc…

Comme d’habitude je n’ai pas relu désolé pour les fautes. En plus, ce chapitre a crash et j’ai du refaire toute la traduction alors je n’ai vraiment pas envie de relire. J’espère que ça vous a plus perso j’ai adoré.


Précédent | Table des matières | Suivant

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s